Geographie

Un peu de géographie

Connaissant l’importance de la toponymie dans la détermination du nom de maison au Pays Basque, il est nécessaire de faire avant tout, un descriptif du territoire de Garris, de son relief et de son environnement.

Cette photographie permet de mieux comprendre l’histoire de Garris et les noms des maisons.

La nature elle-même a donné son nom à Garris ! « Garruze » « Gain Harri Luze » : « hauteur longue et pierreuse ». Elle répète le schéma de triple composition classique de la toponymie basque.

Le radical oronymique Garr- est fréquent (Garra, Garro, Garralda..), le mot basque Harri = Pierre. Cette analyse toponymique se confirme sur le terrain par l’aspect « morphogéographique » du relief très évocateur de ce promontoire rocheux, véritable sentinelle défensive naturelle ( JB Orpustan ).

Les voies de communication

Garris était un important carrefour commercial entre Bidache et Saint Palais, Luxe et Amendeuix-Oneix, Sumberraute et Beyrie, Méharin et Iholdy.

A l’entrée de la ville se dresse une colonne au carrefour de Pelegrinia, symbolisant le passage des pèlerins de Compostelle, monument de pierre mis en place suite aux recherches du Dr Urrutibéhéty.

Garris, située sur l’ancienne voie de transhumance Nord-Sud, puis voie romaine Bordeaux-Astorga, devient une halte incontournable sur la voie de Tours vers Saint Jacques de Compostelle.

 

 

 

Colonne au carrefour de Pelegrinia, symbolisant le passage des pèlerins

 

1

Ce carrefour régional des axes Dax-Pampelune, Gascogne-Béarn-Armagnac, Labourd-Soule-Bigorre, Haute-Navarre-Aragon explique la popularité croissante de la foire de Garris.