Les maisons de Garris

« Fussiez-vous le dernier roturier de la province, si vous possédez une de ces maisons, vous êtes réputé noble et jouissez des privilèges de la noblesse.
Fussiez- vous aussi gentilhomme que le Roy, si vous ne possédez point de maison noble, vous n’y jouissez d’aucune prérogative non plus que le moindre paysan » Froidour 
Au Pays Basque, la Noblesse n’est pas attachée au nom patronymique mais à la Maison, à la Terre. Il y a symbiose entre le maître de la Maison et l’Etxe.
La transmission peut se faire par voie féminine, l’héritière de la Salle imposant le nom et les armes à son mari et ses enfants.
Plus qu’à une personne, à un lignage, les écus ou armes appartenaient à une » maison « , à un » palais », à une « salle », témoignage de la noblesse.
Ces maisons nobles appelées : « Jauregui » ou « Salla » ou « Palacio »donnaient droit d’entrée aux Etats de Navarre.
(voir revue Lehengo Garruze 4 )-

Plus tard, d’autres maisons nobles auront également accès aux ETATS de NAVARRE:
1- PEDELUXE ( 1604)
2- MARROC (1665)
3- GARAT (SORHOUETENIA)
4- URDOS (1668)
Vers 1350, Garris compte 55 feux et 3 maisons nobles qui donnent droit d’entrée aux ETATS de NAVARRE (entre 1537 et 1622):
1- ETXESSARRI
2- BERHOBURU
3- SORMENDI

garris

L’architecture de Garris offre une qualité, une originalité et une diversité uniques. Ce sont des maisons médiévales à pans de bois.

Au-dessus de la maçonnerie du rez-de-chaussée est placée une grande poutre sablière sur laquelle viennent reposer les solives du plancher de l’étage. Les extrémités des solives sont chantournées et au dessus, est posée une deuxième poutre sablière qui reçoit les potelets de bois verticaux et horizontaux.

Entre les potelets, du torchis (ou argile humidifiée) ou un remplissage en briques disposées en arête de poisson pour rechercher un effet ornemental.

 

>>En savoir plus sur les  MAISONS DE GARRIS 1 / MAISONS DE GARRIS 2

>>Télécharger le guide PROMENADE DANS GARRIS

 

 

PELEGRINIA
  • PELEGRINIA

  • 1657: Pierre attestant le remaniement de la maison par Guillaume de Pelegrin et Gracianne d'Aramonberry.
    1351: Pelegrin de Garris est un bourgeois marchand de chevaux.
    1684: Sieur de Pelegrin est député de Garris aux états de Navarre.
    1773: Sieur de Pelegrin avocat au parlement jurat de la ville Garris.
    A l'origine, établissement pour l'accueil des marchands, puis des pèlerins de St Jacques de Compostelle, ensuite, auberge et relais de poste, enfin, exploitation agricole et vinicole (vin du cru Garris Pélegrin).
    Intérieur: Escalier en bois monumental du XVII° siècle-60 marches en chêne massif et balustre Louis XIII patinée par les mains de centaines de pèlerins.
    Extérieur: Dans la cour, cadran solaire et pont couvert en bois qui menait à la borde.

MIRAILLETENIA
  • MIRAILLETENIA

  • 1656: Algueyru est propriétaire de MIRAILLET
    1701: Jean d'ETCHESSARY notaire royal à Garris avocat en la cour du parlement épouse Marie d'Algueyru héritière de la maison MIRAILLET
    C'est une belle maison "intra muros" à colombage rustique.                   .

GINARTENIA
  • GINARTENIA

  • 1610: Jean de Mathieu Maître de GINART
    1630: La stèle de Catherine de Chorivit dame de GINHART
    1733: Louis de Mathieu jurat de Garris sieur de GUINART

    Maison antérieure à 1600. Menacée de disparaître, deux ans de restauration exemplaire, une famille sur deux générations.
    Façade à encorbellement: la grosse poutre de chêne de mur à mur repose sur des pierres proéminentes qui constituent le corbeau.

SEHABIA eta CHANTOENIA
  • SEHABIA eta CHANTOENIA

  • (ou maison aux têtes sculptées-corbeaux de cheminée)
    Datation: 1641-sans doute une des maisons les plus anciennes de Garris.
    Une maison à vocation commerciale (ouverture en arc cintré), un premier étage en encorbellement sur des solives apparentes et sculptées.

URDOSIA
  • URDOSIA

  • Maison tour de bourgeois
    1668-1672: Guillaume d'INHURRY marchand de Garris vivant à Pampelune au XVII° siècle est sieur d'URDOS.
    Aspect de maison forte avec la tour majestueuse et son immense balcon de bois couvert sur la façade sud.
    Murs: 1,50m d'épaisseur. Meurtrières de défense. Larges fenêtres en retrait abritées par des croisées de pierre.
    Cette maison d'URDOS a abrité l'assemblée des Etats de Basse Navarre de 1772 à 1777 .
    Garris a vu 16 fois la réunion des Etats de Basse Navarre entre 1644 et 1789, laquelle réunion avait lieu une fois par an, de huit à quinze jours en alternance, soit à St Jean Pied de Port, soit à l'église ST Paul de St Palais, soit à Ostabat soit Garris (à l'église ou à URDOSIA).

MERCHOTENEA
  • MERCHOTENEA

  • 1634: la stèle de MENAUT héritier de MERCHOT
    1674-1701: Gratien de MERCHOT notaire royal puis Jean de MERCHOT et Jean Baptiste, tous notaires.
    1663: Datation sur la clé de voûte de la porte d'entrée.
    Magnifique façade en pans de bois à deux étages avec des briques disposées en arêtes de poisson.

PEDELUXE
  • PEDELUXE

  • Pees de Luxe= Pierre de Luxe
    1643: Date de construction.
    Une maison noble tardive.
    Immense façade avec la grande porte en ogive aux vantaux de chêne à double épaisseur de planche.
    Cette façade montre la position sociale de son propriétaire, richesse exposée avec la décoration extérieure soignée.