Les stèles de Garris

La maison noble
  • La maison noble

  • La maison noble "berho buru" est bien identifiée: "LE SR(sieur) IHOAN.D/E.BERHO/GIST IcI ET Do/RT LEANS" (céans?)
    Puis dans le cercle intérieur en partant du haut: "ET M.RA NZ."(mourut?) "LE. 6D IUILLET 1636"
    Un cartouche au centre avec RIP: "Requiescat In Pace" (repose en paix)
    La lecture nous laisse à penser que le lapidaire ne savait pas lire et se contentait de reproduire l'inscription.

Stèle du joueur de pelote
  • Stèle du joueur de pelote

  • Elle est remarquable par son épigraphie qui associe des lettres larges et pattées avec un mélange de majuscules et de minuscules. Elle permet de lire dans le sens des aiguilles d'une montre:
    "CI GIT Le CORPS De MAISTRe GUILeM DIRIARTeVI MOURUT", et plus bas dans le pied: "Le 27 De JUILLeT 1629". Une croix fleurdelysée divise la stèle en 4 cantons.
    Dans le premier canton est représenté un pilotari un peu disproportionné avec sa grosse tête ronde et ses grandes mains avec une pelote dans le geste du buteur.
    Dans le second canton, un symbole solaire stylisé à 6 branches.
    Dans le troisième, un dessin difficile à identifier: peut-être une lanterne ou une pierre de rebot comme celle de Garris en pierre qui se trouve au musée basque de Bayonne.
    Dans le quatrième canton, nous retrouvons la lune qui côtoie le soleil. Au revers, une croix de Jérusalem évidée et cantonnée de besants.

La stèle « sceau de Salomon »
  • La stèle « sceau de Salomon »

  • Le sceau de Salomon ou bouclier de David est très fréquent sur les stèles de Basse Navarre.
    Il est formé de deux triangles équilatéraux à la géométrie parfaite. A Garris, le sceau est orné dans sa partie centrale d’une croix recroisée et dans les écoinçons par des feuilles très décoratives. Quatre besants ou cercles solaires occupent aussi l’hexagone central.

Le Chrisme
  • Le Chrisme

  • Le Chrisme ancien remonte au IV° siècle.
    Il était souvent représenté entouré de l'Alpha et l'Oméga (début et fin de l'alphabet grec)  qui symbolisent la naissance et la fin de la vie.
    Ce chrisme décore souvent les portes d'entrée des chapelles (ex: Harambeltz). Le monogramme entrelacé du Christ "IHS" (Jesus Hominum Salvator), est surmonté de l'Alpha et encadré par l'Oméga.
    Le lapidaire a cherché à obtenir un effet décoratif en utilisant les volutes de l'Oméga qui signent cette stèle du XVII° siècle.

La stèle
  • La stèle "Mystérieuse du Maréchal-Ferrant"

  • La "croix de Malte" ou "Croix de Jérusalem", symbole des croisades, se retrouve dans de très nombreuses stèles de Basse Navarre.
    Elle permet la division de la stèle en 4 cantons et l'harmonisation des lignes courbes avec le contour circulaire.

La stèle de la maison MERCHOTENIA
  • La stèle de la maison MERCHOTENIA

  • "MENAUT HERITIER DE MERCHOT MOURUT"
    (Dans le pied, la date se lit à l’envers) "LE 2 DE JUILLET 1634".
    La croix centrale empattée, stylisée et fleurdelysée à ses extrémités divise la stèle en 4 cantons.
    Dans le premier et deuxième canton le "H" est surmonté d’une croix symbolisant "IHS".
    Le troisième canton contient une étoile solaire à 5 branches.
    Le quatrième renferme la lune.
    Le revers est illisible.

Stèle gothique
  • Stèle gothique

  • Elle est de petite taille (diamètre 38cms, hauteur 26cms) et de composition simple.
    La croix est évidée et chargée aux 4 extrémités d'une fleur de lys stylisée.
    Cette croix grecque fleurdelysée est associée à des arcs brisés de style gothique.
    Elle témoigne de l'influence du lys du royaume de France et rappelle les monnaies de l'époque.

La Stèle Ginartenia
  • La Stèle Ginartenia

  • On peut lire: "Catherine DE CHORIVIT DAME (d)E GINHART MT(mourut) YCY GIST ET sur le pied dans un cartouche:LE29 DE MARS 1630".
    On y retrouve des symboles solaires, des motifs géométriques et des symboles religieux.
    De face, l'image stylisée du soleil entoure comme une couronne dentelée le monogramme "IHS" stylisé lui aussi et surmonté de la croix.En dessous, le signe de la résurrection avec le coeur percé de 3 flèches.